Ce blog est le votre, c'est vous qui le faites vivre. Sans votre mémoire et vos archives pour l'alimenter, il ne peut exister. Un grand merci à tous.
A la demande de certains, nous avons fait le choix de ne pas citer les propriétaires des documents afin qu'ils ne soient pas importunés.
POUR VOIR LES DOCUMENTS OU PHOTOS DE CE BLOG EN PLUS GRAND FORMAT, IL SUFFIT DE CLIQUER (CLIC GAUCHE) UNE FOIS SUR L'IMAGE.

dimanche 30 novembre 2008

GUIVRY - PHOTO DE CLASSE 1954

Photo de classe 1954 de Guivry.
Identification des élèves, en partant du haut et de gauche à droite.
1° RANG
Josée MELENCHON - Micheline GERMAIN - Marceline VERGULDEDONE - Josiane BAUDOIN - Marcel VERGULDEDONE - Jacques GERMAIN - Jean-Pierre MELENCHON.
2° RANG
Claude DUVAL - Jacques COMES dit Jacky - Arthur SUPPLIS - Roland TROUILLET - Daniel GODARD - Bernard DESGARDINS - Michel MELENCHON.
3° RANG
Bernard MELENCHON - Philippe FRANCOIS - Géraldine MENNECART - Annie GERMAIN - Chantal HAVART - Liliane BRUNEL - Marie-Claude MERVILLON - Jocelyne MERVILLON - Guilaine DESGARDINS - Nadine DESGARDINS - France DESGARDINS - Claude BEARD.
4° RANG
Guy DESGARDINS - Bernard GIORGUETTI - Jean-Pierre LAGLENNE - Marc POTEL - Michel DESGARDINS - Bernard LEGRAND - Guy BERTON - Michel BRUNEL - Bernard MENNECART - Michel ROUSSELLE - Robert ALLIAUME.
.
Nous n'avons qu'une mauvaise copie de cette photo. Si vous avez un original, pouvez-vous nous envoyer un bon scan ?

GUIVRY - PHOTO DE CLASSE 1950

Photo de classe 1950 prise devant la Mairie de Guivry.
Identification des élèves, en partant du haut et de gauche à droite.
1° RANG
Jean DYMKOWSKI - Gustave SUPPLIS - Christian DESGARDINS - Hervé BEARD - Béatrice LENGLAIS - Mauricette VASSEUR - Nicole CHEVREUX - Pierrette BROUILLET - Jean-Michel DASSONVILLE - Henri PETZIWIART - Claude VASSEUR - Michel BEARD.
2° RANG
Jacques GERMAIN - Jean-Pierre MELENCHON - Claude DUVAL - Arthur SUPPLIS - Maurice LIENARD - Joseph DYMKOWSKI - Jean-Claude MELENCHON - Roland TROUILLET - Jean DIDA - Bernard DESGARDINS - Josiane BAUDOIN - Daniel GODARD.
3° RANG
Marc POTEL - Guy DESGARDINS - Michelle GERMAIN - Annie GERMAIN - Jean PETZIWIART - France DESGARDINS - Viviane POTEL - Josée MELENCHON - Michel DESGARDINS - Michel MELENCHON - Michel ROUSSELLE.
.
Nous n'avons qu'une mauvaise copie de cette photo. Si vous avez un original, pouvez-vous nous envoyer un bon scan ?

dimanche 23 novembre 2008

GUIVRY - 11 NOVEMBRE 2008

Départ du défilé devant la Mairie.
.Dépôt de gerbe.
.
Allocution de Nadine DESGARDINS-PODEVIN Maire de Guivry.
.
"Il y a 90 ans, le 11 Novembre 1918, l'armistice signé en foret de Compiegne mettait fin à la guerre la plus meurtrière de l'histoire mondiale.
Dans les contrées martyres où se déroulèrent les combats reposent des centaines de milliers de corps de combattants, dans chaque ville, dans chaque village, un monument s'élève, dernier témoignage d'une époque sanglante, sur lequel s'égrènent les noms des hommes ayant laissé leur vie dans l'âpreté des combats.
La disparition du dernier poilu, Lazare PONTICELLI, ne doit pas être une tentation pour certains de refermer ce pan de notre histoire et d'enterrer notre mémoire collective.
Chaque Français doit perpétuer cette mémoire. C'est au prix du sang versé que les Français d'alors ont défendu leur patrie, notre patrie. Si nous sommes libres aujourd'hui, c'est grâce à leur sacrifice.
N'oublions pas les poilus, rendons leur toujours hommage et respect".
.
Au cimetière, une minute de silence.
.

Un petit tour sur nos archives avant le verre du souvenir.

GUIVRY - MONUMENT AUX MORTS

MORTS AU CHAMP D'HONNEUR
.
BONNETERRE Armel Alfred - 132° RI - Mort pour la France le 01 Septembre 1914 à Septsarges (Meuse).
.
CARDON Raphaël Auguste - 350° RI - Mort pour la France le 24 Mai 1916 à Verdun (Meuse).
.
CARPENTIER Léon Charles Amédée - 73° RI - Mort pour la France le 16 Septembre 1914 à Rembercourt-aux pots (Meuse).
.
DANTIGNY Maurice Charles Albert - 272° RI - Mort pour la France le 14 Novembre 1918 à Otterstadt (Allemagne).
.
GENTILINI Etienne Dominique - 150° RI - Mort pour la France le 22 Aout 1914 à Joppecourt (Meurthe et Moselle).
.
JADIN Louis Anatole Dominique - 106° RI - Mort pour la France le 23 Septembre 1914 à Sommaisne (Meuse).
.
LALOUETTE Paul Stéphanie - 101° RAL Groupe de Russie - Mort pour la France le 21 Septembre 1918 à Mourmansk (Russie).
.
LIENARD Jules Alphonse - 71° RI - Mort pour la France le 23 Septembre 1915 à Vienne-le-Chateau (Marne).
.
LIEVRARD Anselme Joseph dit "Maurice" - 132° RI - Mort pour la France le 13 Décembre 1917.
.
MUTEL Denis Julien Albert - 19° BCP - Mort pour la France le 21 Aout 1914 à Higny (Meurthe et Moselle).
.
POIRET Fernand Théophile Louis - 37° RIC - Mort pour la France le 03 Décembre 1918 à Sistova (Sistov - Svishtov - en Bulgarie).
.
TARDIEUX René - 9° BCP - Mort pour la France le 11 Octobre 1915 à Tahure - Perthes les Hurlus (Marne).
.
TARGET Georges - Mort pour la France le 04 Avril 1916 à Guivry (Aisne).
.
VICTIMES CIVILES
.
CARPENTIER Albin - Décédé le 21 Décembre 1915 à Holzdein (Allemagne).
.
CARPENTIER Lucien
.
DUVAL Cyrille
.
JOSSE Fernand - Décédé le 20 Mars 1915 à Langensalza (Allemagne).
.
LIENARD Ernest - Décédé le 31 MARS 1918 en Allemagne.
.
SAGNIER Louis François Joseph - Décédé le 31 Mars 1918.
.
Relevé des Morts au Champ d'honneur et Victimes civiles du Monument aux Morts de la commune de Guivry.
Pour chaque Gada cité sur notre monument, un article est ou sera mis en ligne sur notre blog.
Merci de nous aider si vous possédez des documents, photos ou anecdotes sur ces Gadas.

samedi 22 novembre 2008

GUIVRY - MONUMENT AUX MORTS - Paul Stéphanie LALOUETTE - MORT AU CHAMP D'HONNEUR

Paul Stéphanie LALOUETTE est né le 12 Octobre 1887 à Ugny-Le-Gay (Aisne). Décédé à Mourmansk Russie le 20 Septembre 1918 des suites de maladie, il venait de passer 18 mois avec ses camarades du Groupe de Russie du 101° RAL entre Port Moumansk et Moscou. Ce groupe a été formé pour parfaire l'instruction de troupes d'Artillerie en Russie.
Vous découvrirez le parcours de ces hommes et de notre Gada en lisant le Journal des marches et opérations du 101°RAL - Groupe de Russie du 01 Février 1917 au 29 Septembre 1918 (ci-dessous). Avertissement: Les noms de lieux sont approximatifs pour certains et demandent une vérification. Quelques uns ont été rectifiés, d'autres non. De même pour les noms de famille, l'orthographe de certains change au long de ce journal.


MISE EN PLACE DU GROUPE DE LA RUSSIE DU 101° RAL

Référence : JMO 101° RAL/GROUPE RUSSIE

Le groupe d’instruction de 120 à destination de la Russie a été organisé en exécution des dépêches ministérielles 636 1/3 en date du 7 janvier 1917 – 1479 1/3 du 15 janvier – 2242 3/3 du 21 janvier.
Le groupe a été formé à l’aide
1° d’un état-major désigné par le ministre
2° d’une batterie fournie par le 101°
3° d’une batterie fournie par le 112°
Une partie de ce personnel revenait du front le reste a été fourni par les dépôts du 101° et du 112° .
Le procès-verbal d’organisation du groupe a été établi par Monsieur le Sous-Intendant militaire d’Angoulême à la date du 1 février 1917. La composition du groupe était la suivante :
ETAT-MAJOR
Chef d’escadron commandant le Groupe Commandant Morlière
Officiers Adjoints Sous-Lieutenant Bory
Sous-Lieutenant Carvès
Sous-Lieutenant Blanvard
Sous-Lieutenant Leblond
Médecin-Major Médecin-Major Jagot-Lacoussière
1 Médecin Auxiliaire
1 Adjudant faisant fonction d’Officier d’Approvisionnement
1 Maréchal des Logis vaguemestre
1 Adjudant interprète
4 Brigadiers (2 téléphonistes, 1 brancardier, 1 infirmier)
1 Trompette
5 Servants (1 boucher, 2 bicyclistes, 2 radios téléphonistes)
10 Servants téléphonistes
1 Maréchal des Logis téléphoniste
7 Ordonnances
23° BATTERIE DU 101°
Commandant de Batterie Lieutenant Nussard
Lieutenants Sous-Lieutenant Fabrèga
Sous-Lieutenant Plessis
1 Adjudant
1 Adjudant interprète
1 Maréchal des Logis chef
1 Maréchal des Logis artificier
1 Maréchal des Logis fourrier
9 Maréchaux des Logis
8 Brigadiers
1 Bourrelier
4 Ouvriers de batterie
3 Trompettes
4 Maîtres pointeurs
60 Servants
3 Ordonnances
1 Maréchal des Logis mécanicien
98 Hommes au total
23° BATTERIE DU 112°
Commandant de Batterie Lieutenant Souben
Lieutenants Sous-Lieutenant Puissant
Sous-Lieutenant Soudain
Même effectif qu’au 101°
La 23° batterie du 101° est cantonnée au château de Riberolle et au village de Rivière.
La 23° batterie du 112° est cantonnée au village de Saint Projet.
HISTORIQUE DES FAITS – JMO 101° RAL/GROUPE DE RUSSIE

01 Mars 1917
Le Sous-Lieutenant Soudain évacué par suite de maladie est versé au dépôt du 101° et remplacé au groupe par le Lieutenant Guy. Le Sous-Lieutenant Blanvard passe à la 23° Batterie du 112° et le Lieutenant Guy est affecté à l’état Major du groupe.

04 Mars 1917
Arrivée du Lieutenant Guy au groupe.

23 Avril 1917
Réception de la note suivante :
« Le groupe de Russie expédiera demain tous les ballots d’effets du groupe.
Départ de La Rochefoucauld le 24 courant à 20h21. Arrivée à Juvisy le 25 à 19h34, à Calais dans la soirée du 26. Les convoyeurs emporteront 2 jours de vivres de chemin de fer. Arrivant à Calais, ils s’adresseront au Commissaire régulateur de Calais, qui les mettra en communication avec un commandant d’embarquement Anglais. Ils prendront place avec les ballots dans un bateau à destination de Folkestone où ils attendront le passage du groupe. Ils seront nourris par les autorités Anglaises ».

24 Avril 1917
Départ de 2 fourgons convoyés à 17h50.

26 Avril 1917
Réception de l’ordre suivant :
« Etat-major guerre 4° bureau à Commandant Dépôt 101° La Rochefoucauld, 26 Avril à 18h00, pour le Commandant Morlière :
Le groupe 120 pour Russie, 13 Officiers, 226 hommes partira de La Rochefoucauld le 27 Avril à 20h21, pour arriver le 29 Avril au soir à Boulogne d’où il embarquera le 30 au matin. Des instructions sont données pour assurer dans cette ville le couchage et l’alimentation du groupe.
Le groupe emportera 2 jours de vivres de chemin de fer et 2 jours de vivres de débarquement.
Les bagages restants à ce groupe seront réunis avec ceux du groupe Pierrat à Angers dans un même fourgon pour être dirigés sur Boulogne, gare maritime.
Chaque Commandant de groupe aura à régler les frais de repas servis aux hommes de son groupe en Angleterre.
L’adresse postale en Russie pour tout le personnel du groupe sera la suivante : Mission Française en Russie aux soins 2° bureau Etat-major de l’Armée Paris.
Le Commandant Morlière est en outre avisé que les colis passés par Calais qui seront convoyés par son groupe sont les suivants :
1° catégorie : nombre 38 – poids 7500 kgs – marques apposées sur les colis.
2° catégorie : colis du 102° - nombre 40 – poids 6331 kgs.
3° catégorie : marques Légations de France à Jassy (Roumanie) .
Inspection générale du ravitaillement : nombre 150 – poids 6000 kgs.
Provenant du quai de Billy : nombre 636 – poids 34648 kgs .
Provenant de Havre : nombre 300 – poids 17233 kgs.
Total général : nombre colis 1264 – poids 71715 kgs.

27 Avril 1917
Le groupe quitte La Rochefoucauld par train spécial à 20 heures.

28 Avril 1917
Arrêt de 4 heures à Saint Pierre des Corps (tours) où le groupe d’instruction de 155 du 102° AL, venu de Vannes se joint au groupe du 101°.

29 Avril 1917
Arrivée à Boulogne à 19 heures. Le logement préparé par la Place, place les Officiers dans différents hôtels, la 23° bie du 101° et le personnel de l’EM à la citadelle, la 23° bie du 112° à la caserne Brieux (?) . Dans les cantonnements des repas chauds sont préparés.

30 Avril 1917
Départ de Boulogne à 16h15 sur le « Golden Eagle », convoyé par 2 torpilleurs Anglais. Arrivée à Folkestone à 17h45 où un dîner a été préparé pour tout le monde par l’Armée Britannique.
Départ de Folkestone par train spécial à 22h40. Première destination : Liverpool.

01 Mai 1917
Notre destination comme on nous l’avait fait prévoir, a été modifiée et on nous a réexpédiés de Liverpool sur Glasgow où nous arrivons à 13h00.
A 21h00, le bateau qui doit nous emmener, « le Tsar » arrive à quai et l’embarquement des bagages commence.

02 Mai 1917
A 2 heures du matin, on interrompt le travail. Les Officiers et les hommes couchent à bord du Tsar.
A 8 heures, l’embarquement des bagages reprend, il est terminé à 17 heures.
Le départ a lieu à 19 heures. Sortie de Glasgow. Arrivée à 22 heures devant Greenolk, où le Commandant du bord reçoit l’ordre de l’Amirauté Britannique de mouiller en rade, les sous-marins ennemis étant signalés comme ayant placé des mines dans la Clyde.

09 Mai 1917
Départ à 1h40 du matin. Nous sommes convoyés par 2 torpilleurs Anglais.

10 Mai 1917
Nous sommes en vue des îles Féroé. A 15 heures, les 2 torpilleurs nous quittent et sont remplacés par un croiseur rapide Anglais.

12 Mai 1917
Houle assez forte. Le Brigadier brancardier Basile de l’EM du groupe, fait une chute et se casse le bras gauche.

13 Mai 1917
Le croiseur est remplacé par un croiseur auxiliaire Anglais. Nous doublons le Cap Nord à grande distance (72°20). Vers 16 heures nous apercevons les glaces.

14 Mai 1917
Nous redescendons vers le sud. Vers 10 heures on aperçoit la terre.
Arrivée à Mourmansk ( Port Romanoff avant la Révolution Russe) à 15 heures.

15 Mai 1917
Dans la matinée, le Commandant Morlière et le Commandant Pierrat vont à terre se présenter aux différentes autorités de Mourmansk.
A 15 heures, le Tsar arrive à quai pour procéder au déchargement. Au fur à mesure on charge les colis dans les fourgons du train qui doit nous emmener à Petrograd et Moscou. L’opération se poursuit jusqu’à 3 heures du matin (il n’y a d’ailleurs pas de nuit).

16 Mai 1917
A 6 heures départ des appontements.
Le train se compose de 1 wagon de seconde pour les officiers des 2 groupes, 1 de 3° pour les sous officiers , 26 wagons aménagés pour la troupe (8 pour notre groupe), 4 fourgons à bagages, 1wagon cuisine qui sera d’ailleurs presque inutilisable pendant le trajet.
A 6h30, après avoir fait 1 kilomètre, un fourgon chargé des colis du 102°, déraille et se renverse complètement. Il faut le décharger et recharger un autre fourgon. De plus 9 autres fourgons ont quitté les rails. Toutes ces opérations retardent notre départ qui n’a lieu qu’à 19 heures.
La voie est pittoresque, mais très mauvaise et ce n’est qu’à 17 heures que nous arrivons à Lopersmaia qui n’est qu’a 42 vestres (La vestre est une ancienne mesure utilisée en Russie valant 1066,8 mètres) de Mourmansk, et où nous nous arrêtons 7 heures pour permettre la réfection des ponts qui se sont effondrés par suite de dégels partiels.

17 Mai 1917
A 10h30 nous arrivons à Imandra, à 212 vestres de Mourmansk. Nous sommes sortis de la zone où dans quelques jours il sera impossible de circuler à cause du dégel.
A 15 heures nous arrivons à Kandalakcha (source des golfes ouest de la mer blanche). On accroche à notre train le wagon d’un chef de district qui va à Petrograd et qui à chaque croisement fera le nécessaire pour faire passer notre train avant tous les autres. Nous devons au moins gagner 2 jours sur le trajet normal.

19 Mai 1917
1 heure du matin, Kieme 420 vestres de Mourmansk – 22h00 Macelsmaia à 750 vestres de Mourmansk, c’est là que nous voyons la nuit pour la première fois depuis 7 jours. Et encore, il ne fait nuit qu’à 23 heures.

20 Mai 1917
Petrograd à 12 heures (un peu plus de 1000 vestres de mourmansk) – Arrêt de 3 heures – A 19 heures Lodeinore ( ?) à 1150 vestres de Mourmansk.

21 Mai 1917
A 6 heures Swanka (1260 vestres).
Arrivée à Petrograd à 13 heures (1366 vestres) nous devons repartir à 16 heures.
Les Lieutenants Soudain et Nussard reçoivent du Colonel Lavergne en l’absence du Général Jazin ( ?) , l’autorisation de porter leurs galons de Capitaine, en attendant leur promotion.
Le départ n’a lieu qu’a 22h40.

22 Mai 1917
Arrêts prolongés à Okylova et ( ?), où la mission reçoit un accueil très enthousiaste.

23 Mai 1917
Arrivée à Moscou à 2 heures du matin après une tempête de neige .
Le Commandant Morlière et le Commandant Pierrat se rendant auprès de la mission Française (Commandant Aublet) où ils apprennent qu’ils doivent rester à Moscou jusqu’à nouvel ordre.
Débarquement à 13h30. Défilé dans les rues de Moscou pour rejoindre les cantonnements qui se trouvent aux écoles des cadets à 5 vestres de la gare Nicolas par laquelle nous sommes arrivés.

24 Mai 1917
A 10 heures présentation des officiers et de la troupe au Lieutenant-colonel Taffanel, Commandant d’Armes des éléments Français à Moscou. Allocution, conseils et ordres. Visite des casernements.

28 Mai 1917
Revue à 11 heures préparée sur la demande du Colonel Jurakowski, Commandant la 2° Brigade d’Artillerie à Moscou, mais passée par le général Scribloff, Général inspecteur. Revus à 18 heures par le Général Protopopoff, Commandant la circonscription de Moscou, et le Colonel Jurakowski.

09 Juin 1917
Revue par le Ministre-Président Kerinsky à Petroski-Parc.

26 Juin 1917
Revue du détachement passée par le Général Velché.

14 Juillet 1917
Revue passée par le Colonel Taffanel et le Général Protopopoff.

30 Juillet 1917
Arrivée du Sous-Lieutenant Dutfoy, incorporé au détachement.

31 Juillet 1917
Début de l’instruction aux troupes Russes qui se poursuit jusqu’au 6 Novembre. Cinq divisions (Officiers et troupes) ont pris part à cette instruction.

20 Août 1917
Départ du Capitaine Nussard, Lieutenants Dutfoy et Plessis et de vingt hommes pour Obayenne, gouvernement de Koursk pour complément d’instruction d’une division d’Artillerie Lourde de 120 Long jusqu’au 29 Août.

14 Octobre 1917
Transfert du cantonnement du 3°corps des Cadets à Petrogradskoie chausée (mission Montacheff).

04 Novembre 1917
Mort accidentelle du Canonnier Archez dont les funérailles ont lieu le 6.

06 Novembre 1917
Départ du Lieutenant Jagot-Lacoussière, du Sous-Lieutenant Leblond et d’une partie du détachement pour la France.

07 Novembre 1917
Du 7 Novembre 1917 au 14 Novembre , guerre civile à Moscou.

07 Novembre 1917
Reconstitution du détachement qui n’est plus composé que de deux Batteries.
81° Batterie – Nouvelle composition

Etat-major Chef d’Escadron Morlière
Lieutenant Guy Adjoint
Sous-Lieutenant Dutfoy Adjoint
Sous-Lieutenant Carvès Adjoint
Sous-Lieutenant Boery Adjoint
Sous-Lieutenant Mallet Officier Approvisionnement
Médecin Aide-major Cado
Officiers à la suite :
Chef d’Escadron Pierrat
Capitaine Souben
Capitaine Tournier
Lieutenant Willaine
Sous-Lieutenant Pey
Sous-Lieutenant Puissant
Sous-Lieutenant Blanvart
Sous-Lieutenant Genève
Sous-Lieutenant Herval
Sous-Lieutenant Menelle
Etat-major
Troupe :
Un médecin auxiliaire, un adjudant interprète, un maréchal de logis vaguemestre, un brigadier infirmier, deux brigadiers, 4 téléphonistes, 2 radios, 2 motocyclistes, 1 cycliste, 1 boucher, 18 ordonnances, 5 boulangers, 1 trompette.
Personnel automobile :
Ouvriers, conducteurs, aides conducteurs : 18
81° Batterie :
1 Adjudant, 1 maréchal des logis chef mécanicien, 2 maréchal des logis fourriers, un sous chef mécanicien, un sous chef artificier, 9 maréchaux des logis, 10 brigadiers, 1 trompette, 6 maîtres pointeurs, 5 ouvriers, 63 servants, 5 adjudants interprètes, 5 maréchaux des logis interprètes, 4 canonniers interprètes.
81° Batterie, Officiers : Capitaine Nussard Cdt la Batterie
Sous-Lieutenant Fabrèga
Sous-Lieutenant Plessis
83° Batterie, Officiers : Capitaine Grosselin Cdt la Batterie
Sous-Lieutenant Porcheron
Sous-Lieutenant Leurette

23 Janvier 1918
Réception de l’ordre suivant : (n° 8269/1 du 19 janvier)
« Ordre pour la dislocation et le retour en France du Groupe d’Artillerie Lourde en France ».
1°) Le groupe d’Artillerie Lourde de Moscou rentrera en France à une date qui vous sera fixée ultérieurement.
Seront maintenus à Moscou seulement le dépôt de personnel et de matériel. En conséquence :
2°) Seront dirigés en France
a) Tous les officiers non désignés nominativement ci-dessous.
b) Tous les hommes de troupe non désignés pour rentrer au dépôt de matériel et de personnel où pour être détachés.
Nota : Les interprètes feront l’objet d’un paragraphe spécial.
3°) Resteront en Russie :
a) Dépôt de Moscou :
1) Officiers
Capitaine Grosselin
Sous-Lieutenant Porcheron
Sous-Lieutenant Puissant
Sous-Lieutenant Fabrèga
Sous-Lieutenant Plessis
Sous-Lieutenant Durand
2) Hommes de troupe
Médecin auxiliaire Limousin
Sergent Chapoan
2 Sous-officiers et 4 canonniers (magasin vivres habillement)
1 boulanger
2 cuisiniers
1 tailleur
1 cordonnier
Chauffeurs des voitures versés au dépôt de matériel et 4 aides.
1 Sous-officier et 3 hommes de troupe pour le camion atelier.
3) Les radios télégraphistes seront conservés au dépôt du personnel de Moscou jusqu’à ce qu’ils reçoivent une affectation.
b) Seront détachés
1) Affectés à la mission du Général Cabouis
Le Commandant Pierrat
Le Lieutenant Willaine
Le Sous-Lieutenant Beaux
2) Détaché en Sibérie
Le Sous-Lieutenant Dutfoy
3) Seront dirigés ultérieurement sur les pays Scandinaves
L’adjudant Guillon
Le Maréchal de Logis Gallouin
4) Détachés à l’Ambassade
Le Maréchal des Logis Jacquemart et les 11 hommes qui s’y trouvent actuellement. Toutefois, 3 hommes ayant demandé à rentrer en France (Joube, Le Thoer, Flairy) pourront être remplacés par 3 volontaires du groupe, remplissant les mêmes conditions d’aptitude. Remplacement à faire sans délai.
En outre 2 Maréchaux des logis (chiffreurs) seront dirigés sur Petrograd ‘Ambassade) où ils resteront détachés.
5) Où ils sont actuellement, les hommes de troupe détachés antérieurement.
Le lieutenant Guy blessé accidentellement demeure à Moscou.

03 Février 1918
Le Capitaine Tournier est désigné pour prendre le Commandement de la 83° Batterie.
Les Sous-Lieutenants Boery et Blanvart passent à la 81° Batterie en remplacement des Sous-Lieutenants Fabrèga et Plessis.
Le Sous-Lieutenant Herval passe à la 83° Batterie en remplacement du Sous-Lieutenant Porcheron

05 Février 1918
Départ de Moscou à 21 heures. Le train comprend en outre du groupe d’Artillerie, un détachement de 291 Alsaciens-Lorrains et 23 Officiers polonais engagés par les autorités Consulaires Américaines pour l’Armée Polonaise d’Amérique.
Nous suivons la ligne Moscou-Arkkangalsk jusque Vologda où nous passons le 7 février à 10 heures du soir.

08 Février 1918
Arrêt à Kadoni (1 heure) à 11h30. Passage à Souche à 14h00, à Babaievo à 15h45.

09 Février 1918
Arrêt à Lavka à 4h00 (arrêt de 16 heures).

10 Février 1918
Arrêt à Cobarc à 9h00 (1 heure).
Arrivée à 15 heures à Petrozavodsk.

17 Février 1918
Arrivée au détachement des Capitaines Bidet, Michelet, des Lieutenants Roger, Chabaux, Collignon, Glinzig et Gaucher.

23 Février 1918
Retour au détachement du Chef d’Escadron Pierrat, du Capitaine Grosselin, du Lieutenant Guy, des Sous-Lieutenants Porcheron, Fabrèga, Plessis et Durand.

25 Février 1918
Il est formé deux trains :
Le 1° qui doit partir à 22h00 comprend 83° Batterie et Alsaciens-Lorrains.
Le 2° qui doit partir à 24h00 comprend 81° Batterie, Etat Major et personnel civil et militaire venu de Petrograd.

26 Février 1918
Départ à 3h30. Passage à Kipuelga à 11h45, à Miedjieva grad à 11h45, à Macelsnaia à 15h30.

27 Février 1918
Arrivée à Kiem à 8h00.

04 Mars 1918
Départ de Kiem à 6h00.
Arrêt à Ouziema à 9h00.

05 Mars 1918
Arrêt a Djemtajnaia à 1h30. Arrivée à Kandalachka à 21h15.

07 Mars 1918
Départ de Kandalachka à 15h30.

08 Mars 1918
Arrêt à Imandra à 7h45, à Leonia à 12h12, à Loperskaia à 16h15.
Arrivée à Mourmansk à 18h00.

10 Mars 1918
Logement du personnel dans des baraquements.

11 Mars 1918
Prise en subsistance au groupe du Colonel Julien, du Lieutenant-colonel Mangin, du Chef d’Escadron Caruel.

21 Mars 1918
Départ pour la France sur le paquebot « Huntsen » du Chef d’Escadron Pierrat, du Capitaine Grosselin, des Sous-Lieutenants Porcheron, Blanvart, d’Audiffret et Menelle et de 13 hommes du groupe. Départ sur le même paquebot des Officiers en subsistance au groupe d’Artillerie le Capitaine Julien, le Lieutenant-colonel Mangin, du chef d’Escadron Caruel, des Lieutenants Gaucher, Glinzig, Collignon et Chabaux, des Officiers Polonais, du détachement d’Alsaciens-Lorrains.

22 Mars 1918
Les Sous-Lieutenants Fabrèga et Plessis passent à la 81° Batterie en remplacement des Sous-Lieutenants Blanvart et Boery.
Le Sous-Lieutenant Genève passe à la 83° Batterie en remplacement du Sous-Lieutenant Herval.

01 Avril 1918
Départ sur le paquebot « Porto » de 10 hommes du groupe.

10 Avril 1918
Télégramme reçu de Paris N° 60658 3/3 ; En raison de la situation actuelle j’ai décidé que jusqu’à nouvel ordre groupe Morlière serait maintenu sur place pour coopérer à protection de nos intérêts dans région de Port Mourmansk. Signé Clemenceau.
Le groupe reçoit l’ordre de partir le 11, pour Kandalakcha, où il arrivera le lendemain 12, vers 7h30. Le Détachement demeurera logé dans les wagons, avoisinera avec le train blindé commandé par le Lieutenant Guy. Le train préparé à Mourmansk au moyen de tenders et de plateformes, modifiés et aménagés pour cet usage, est armé de 4 canons de 47 provenant du cuirassé Anglais « Glory » et de 9 mitrailleuses que servent 23 Artilleurs du détachement, des soldats Anglais et des gardes rouges Russes.
La nouvelle mission qui nous est confiée consiste dans la protection de la ligne de Mourmansk, qui est menacée par les gardes blancs germano-finlandais dont on veut éviter l’incursion.

19 Avril 1918
Le Médecin-Major Strombery arrive à Kandalakcha pour remplacer le Dr Cado qui doit rentrer en France .

21 Avril 1918
Le Docteur Cado, Les Sous-Lieutenants Genève, Herval et Durand rentrent en France par le bateau « Huntsen » .

01 Juin 1918
Un détachement de 12 hommes sous le Commandement du Lieutenant Plessis, pousse une reconnaissance dans la région du lac Gavanna à 60 verstes environ à l’ouest de Kandalakcha, avec la mission de rendre compte de la viabilité de la route de Alacourti. Il est de retour le 5 Juin. Pas d’incident.
12 Juin 1918
Départ du train blindé pour Kem.

14 Juin 1918
Le Lieutenant Plessis avec 14 hommes partent en reconnaissance dans les environs du lac Kamensi à 70 vestres à l’ouest de Kandalakcha. Ils sont de retour le 19 juin au matin. Pas d’incident.

16 Juin 1918
Le Capitaine Souben et le Sous-lieutenant Boery rentrent en France par le « Porto ».

01 Juillet 1918
Le Capitaine Fournier, les Sous-Lieutenants Plessis et beaux avec un détachement d’hommes partent à Kem. Ils sont munis de 4 canons de 75 et vont s’opposer avec les détachements serbes et Anglais, à la marche vers le nord des gardes rouges envoyés pour expulser les alliés de la presqu’île de Kola.

14 Juillet 1918
Le détachement du Capitaine Fournier arrive à Kandalakcha, de retour de Kem.

16 Juillet 1918
Une section de 75 sous le Commandement du Sous-Lieutenant Plessis, s’installe à la digue.

18 Juillet 1918
Un détachement de 30 hommes sous le commandement du Sous-Lieutenant Beaux, escorte jusqu’au sud de Kem un convoi de marins Russes indésirables.

20 Juillet 1918
Retour du détachement. Pas d’incident.

21 Juillet 1918
Départ d’une escorte de 20 hommes sous le Commandement du Lieutenant Fabrèga, pour le même motif que le précédant et la même destination.

23 Juillet 1918
La 81° Batterie rejoint Kandalakcha.

25 Juillet 1918
La 81° Batterie regagne Mourmansk. Sous l’ordre du Commandement Anglais.

26 Juillet 1918
L’escorte partie le 21 Juillet est de retour à Kandalakcha. Aucun incident ne s’est produit.

27 Juillet 1918
Le Sous-Lieutenant Beaux sous l’ordre du Commandement Anglais est affecté au Colonel Anglais Formill, qu’il rejoint à Kem.
Un détachement comprenant l’Etat Major du groupe et le reste de la 81° Batterie, part pour Mourmansk.

08 Août 1918
Une section sous le Commandement de l’Adjudant Berthier, s’installe à Kola.

17 Août 1918
Une autre section, avec les Lieutenants Plessis et Fabrèga, rejoint la précédente. Le détachement de Kola comprendra désormais deux sections pour le service de 4 pièces de 75.

18 Août 1918
Le Capitaine Nussard se rend à Petchinza aux fins de reconnaissances d’emplacements de Batteries.

25 Août 1918
Retour du Capitaine Nussard.

19 Septembre 1918
Une école à feu clôture l’instruction d’une section Serbe (canons de 75). Cette instruction commencée le 20 août, a été conduite par le Capitaine Nussard pour les Officiers et le Sous-Lieutenant Carvès pour la troupe.

20 Septembre 1918
Décès du Canonnier Lalouette (notre Gada de Guivry) des suites de maladie.

23 Septembre 1918
Obsèques de Lalouette. Le Maréchal des Logis Lherme décède à l’hopital de Mourmansk après quelques jours de maladie.

25 Septembre 1918
Obsèques du Maréchal des Logis Lherme.

27 Septembre 1918
Le groupe de relève (21° groupe d’Artillerie Coloniale) arrive à Mourmansk.

28 Septembre 1918
Décès du Canonnier Duchautoy à l’hopital (maladie).

29 Septembre1918
Obsèques de Duchautoy.

Lien vers Mémoire des hommes — Journaux des unités 1914-1918 — Armée de Terre : Journaux

mercredi 19 novembre 2008

GUIVRY - MONUMENT AUX MORTS - Armel Alfred BONNETERRE - MORT AU CHAMP D'HONNEUR


Armel Alfred BONNETERRE est né le 28 Septembre 1890 à Guivry. Il est incorporé au 132° Régiment d'Infanterie basé à Reims.
Soldat de 2° classe, Armel a été porté disparu le 1° Septembre 1914 lors d'un tir de barrage de l'Artillerie Allemande à l'est du bois de Septarges (Meuse).
Sur la plaque commémorative qu'on trouve dans l'église de Guivry, on lit "Mort pour la France le 10 Septembre 1914" mais par un jugement rendu en 1920 et grâce au Journal de Marches et Opérations de son Régiment, on sait qu'il a bien été tué le 1° Septembre 1914 lors d'une offensive.
.
Fiche individuelle de décès de Armel Alfred BONNETERRE.
.
La commune de Septsarges (Meuse) occupée par les troupes Allemandes.
.
La commune de Septsarges avant 1914.
.
La commune de Septsarges occupée par les troupes Allemandes.
.


Extrait du Journal de Marches et Opérations du 132° Régiment d'Infanterie du 1° Septembre 1914.
Vous pouvez retrouver la totalité de ce JMO sur ce site Mémoire des hommes — Journaux des unités 1914-1918 — Armée de Terre : Journaux

GUIVRY - PANORAMA DE GUIVRY LE 21 JUIN 2008












Ces photos ont été prises de la nacelle lors du nettoyage de l'église le 21 Juin 2008.

GUIVRY - NETTOYAGE DE L'EGLISE SAINT-JEAN-BAPTISTE LE 21 JUIN 2008

Les Gadas se sont mobilisés ce 21 Juin pour donner un grand coup de propre à notre église Saint-Jean-Baptiste. Pendant que certains s'affairaient à nettoyer à l'intérieur murs et sols, à l'extérieur, les autres nettoyaient et vernissaient les bancs, grattaient, ponçaient, nettoyaient murs et toiture.
Jeunes et "moins" jeunes n'ont pas hésité à s'investir pour ces travaux. Cette démarche a permis aux Gadas de se retrouver le temps d'une journée pour certains, de faire connaissance pour d'autres.



























Après l'effort.....Le réconfort.....
.